Récits 1

page 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8

Famille Muliqi

Labinot Muliqi est né à Raushiq, un village du Kosovo. Membre de la majorité albanaise, son père a fait carrière dans la police yougoslave. Il poursuit sa collaboration dans les années 1990, avant de disparaître au début du conflit entre l’armée serbe et l’UCK (armée de libération du Kosovo), un matin d’avril 1998. Labinot, qui vivait avec son père, a alors seize ans. Il quitte son village pour la ville voisine de Pécs, où il restera jusqu’à l’intervention de l’Otan, en mars 1999. Il se réfugie (...) suite

Famille Musanovic

Sabina est originaire de Bratunac, ville bosniaque située aujourd’hui en Republika Srpska (l’entité serbe de la Bosnie actuelle). Musulmane, elle est âgée de quatorze ans lorsque, en 1992, la guerre contraint ses parents et leurs cinq enfants à fuir la Bosnie pour se réfugier en Allemagne. En 1997, Sabina et sa famille rentrent en Bosnie, mais doivent s’installer dans la région de Sarajevo (Fédération croato- musulmane, l’autre entité de l’actuelle Bosnie). Le retour à Bratunac est en effet (...) suite

Abou N’Dianor

Avant de devenir, à l’automne 2007, une figure du mouvement des sans-papiers, Abou N’Dianor s’est longtemps tenu à l’écart des débats relatifs à la situation des étrangers en France. En octobre 2001, ce Sénégalais de trente-trois ans choisit de rester à Orléans, où il vient de passer un mois de vacances : diplômé en mathématiques de l’École normale supérieure de Dakar, il sait qu’il lui sera facile de trouver du travail. Il achète de faux papiers et est embauché, dès novembre 2001, par la société (...) suite

Walid Necib

« La maladie des enfants de la Lune », aussi appelée xeroderma pigmentosum, est une affection incurable qui provoque l’apparition de cancers et de tumeurs sur la peau en réaction à l’exposition à la lumière. Seule possibilité laissée aux personnes qui en sont atteintes, se soustraire à la lumière du jour, vivre dans des lieux sans fenêtres ou dont les vitres sont doublées d’un filtre, porter des combinaisons prévues pour être totalement imperméables aux ultra-violets. Walid Necib a douze ans. Il (...) suite

Ntsoa et Aina

« Quand Ntsoa est venu en France avec un visa touristique pour m’épouser, on ne s’est même pas posé de questions : j’étais en règle, alors on se disait que si on se mariait, il n’aurait aucun problème. » Ntsoa et Aina sont originaires de Madagascar. Aina est entrée en France en 2000, pour suivre des études de sciences économiques. En 2001, Ntsoa la rejoint, ils se marient et ont leur premier enfant. S’ils comprennent rapidement que Ntsoa ne pourra pas obtenir de titre de séjour malgré leur vie (...) suite

Ophny Occean

Ophny Occean est né en Guadeloupe de parents haïtiens, il y a dix-neuf ans. Alors qu’il était encore très jeune, ses parents ont décidé de se séparer, et sa mère, qui a voulu rentrer en Haïti, l’a emmené avec elle. Ophny a vécu avec sa mère jusqu’à la mort de celle-ci, en 1997, alors qu’il n’avait que huit ans. Ce sont ses grands-parents qui ont ensuite pris en charge son éducation. Lorsqu’il avait treize ans, son père, toujours établi en Guadeloupe, a souhaité le faire revenir auprès de lui. Parce (...) suite

William Opoku

William Opoku Le 13 mai 2008, William Opoku, trente-cinq ans, peintre en bâtiment, était convoqué à la gendarmerie de Ruffec, en Charente. Une fois sur place, il a immédiatement été placé en garde à vue et n’a jamais réintégré son domicile à verteuil. Le 17 juin 2008, à 4h30 du matin, William a été renvoyé au Ghana par avion, sans que sa femme, Élise, puisse lui dire au revoir. De nationalité ghanéenne, entré en France en 2004, William s’est marié en mars 2007 avec Élise Maximin, de nationalité française, qu’il avait (...) suite

Otto et Maria

Otto et sa femme, Maria, sont roumains. Lui appartient à la minorité hongroise de Roumanie, qui a fait l’objet de discriminations pendant le règne des Ceaucescu, et dont la situation a encore empiré au début des années 1990. En Roumanie, Otto et Maria vivaient à Satu-Mare, près de la frontière hongroise, dans des conditions très difficiles. En 1998, ils décident de venir en France, l’un après l’autre et en s’endettant pour acheter les visas nécessaires. En tant que sans-papiers, Otto et Maria ne (...) suite

Famille Popov

Apatrides. Leur pays, le Kazakhstan, les a déchus de leur citoyenneté. La France ne veut pas d’eux sur son territoire. Vladimir et Yekaterina Popov ne sont ni kazakhs, ni français. « On est rien », dit Yekaterina. Au Kazakhstan, où ils forment une importante minorité, la situation des Russes est souvent difficile. Ils sont fréquemment considérés comme des « colonisateurs » depuis la chute de l’Union soviétique, et les protections constitutionnelles dont ils bénéficient ne suffisent pas toujours à (...) suite

Qili Qu

Qili Qu Le rêve de Qili Qu est de devenir cuisinier dans un restaurant de cuisine française. Inscrit au lycée professionnel en bac pro cuisine, il a déjà fait des stages chez de grands restaurateurs parisiens des XVIIe et VIIIe arrondissements de Paris. Stages prometteurs, puisque la chef du restaurant gastronomique La Fermette a écrit une lettre de soutien pour appuyer sa demande de régularisation. Qili aurait aimé continuer dans ce domaine en faisant un BTS restauration. Mais, en tant que (...) suite

page 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8

cette France-là, volume 1, 06 05 2007 | 30 06 2008

cette France-là, volume 1

Disponible en ligne

consulter le sommaire

en savoir plus sur le volume 1

Contact
Nous contacter
Lettre d'informations
recevez par mail l'actualité de Cette France-là. S'inscrire.